Pompe de filtration pour piscines, un organe central interdépendant

Les bons calculs pour effectuer le bon choix

La pompe de filtration de votre piscine est l’appareil principal qui permet à l’eau de circuler et d’être renouvelée. Il est très important d’effectuer le bon choix en fonction de plusieurs critères dont le principal est le débit de la pompe. Pour obtenir cette valeur, il faut tout d’abord calculer le volume total de votre piscine en litres ou en m³, sachant que 1000 litres = 1 m³.
Une fois cette valeur obtenue et convertie en m³, il faudra la diviser par la durée désirée pour le cycle de filtration, le plus souvent 4h.

Voici un exemple pour une piscine de 80 m³ : débit de filtration de la pompe (m3/h) = (volume d’eau du bassin en m³ / 4 heures) soit (80/4) = 20 m³/h.
Néanmoins, il est indispensable de multiplier ce chiffre en fonction des pertes de charges liées à votre circuit d’eau.
On peut considérer un coefficient multiplicateur par défaut de 1.2 correspondant à des pertes de charges moyennes, on obtient alors (20×1.2) = 24 m³/h.

Entre encore en jeux la pression dans votre circuit de filtration.
En effet, en fonctionnement normal, une piscine avec filtre à sable connaît une pression d’environ 1.2 Bars, lorsque le filtre est encrassé, cette pression peut descendre à 0.8 Bars.
Si votre pompe produit un débit de 24 m³/h à 1.2 Bars, elle ne fournira que 16 ou 18 m³/h à 0,8 Bars.
Pour connaitre l’évolution du débit de votre pompe en fonction de la pression dans vos canalisations, il faudra vous reporter à la courbe de performance généralement présente sur la fiche signalétique de votre pompe de filtration.

Sachez que la valeur de la pression peut être quelquefois exprimée en MCE pour Mètre de Colonne d’Eau, 1 bar équivaut à 10 MCE.
Le débit quant à lui pourra être indiqué en litres/heure ou litres/minute ou encore en litres/seconde. 10 m³/h = 10000 lt/h = 166.66 lt/min = 2.77 lt/seconde.

Les autres critères à prendre en compte

Une pompe de filtration peut consommer beaucoup d’électricité selon les modèles et impacter directement votre facture énergétique.
Il faut effectuer le bon choix sachant que le fonctionnement d’une pompe peut aller jusqu’à 12 heures par jour en pleine période de baignade. Portez votre choix sur une pompe équipée d’un préfiltre afin de réduire considérablement les nettoyages du filtre et économiser par conséquent beaucoup d’eau.

Consulter également le niveau sonore de fonctionnement de votre appareil.
Exprimer en décibels, il prend toute son importance lorsque votre local technique est situé proche de votre piscine ou de votre terrasse. Si votre pompe est placée au-dessus du niveau de l’eau de votre bassin, privilégiez l’acquisition d’une pompe de filtration auto-amorçante, elle démarrera automatiquement lors du remplissage du préfiltre. Enfin, Il est primordial que la pompe soit adaptée à la capacité de votre filtre. Le couple pompe/filtre est inséparable et interdépendant.
Vous trouverez la valeur de la capacité de votre filtre sur sa fiche technique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.