Fonctionnement, installation et choix du régulateur de pH

Le fonctionnement du régulateur de pH

schema regulation phUn régulateur de pH est un outil qui permet de vérifier le pH de votre bassin à l’aide d’une sonde ou d’une cellule d’analyse, Le régulateur de pH permettra également de corriger le pH de votre eau si celui-ci ne correspond pas grâce à une injection de produit dans l’eau.

Analyse du pH (sonde, cellule d’analyse)

En utilisant la sonde, il vous suffit de la positionner sur le circuit de refoulement pour contrôler le taux de pH dans votre eau.
Quant à l’autre méthode, le niveau de pH sera analysé grâce à une cellule d’analyse.

L’eau qui arrivera au niveau de la cellule d’analyse sera examinée et modifiée en cas de défaillance.
A savoir que la cellule d’analyse se trouve dans le corps du régulateur pH.

 

Correction du pH en cas de besoin

Dans le cas d’un niveau de pH irrégulier, une pompe doseuse va avaler le produit correcteur (pH+ ou pH- liquide) et le transmettre avec les bons dosages dans le circuit de refoulement.
L’avantage du régulateur pH est qu’il vérifie maintes fois durant la journée le taux de pH de votre eau et le corrige dès la moindre erreur.
De ce fait, vous êtes assuré du bon équilibre de l’eau de votre piscine. Pensez tout de même à l’entretien des sondes et à vérifier le niveau des bidons de correcteur pH.

L’installation du régulateur de pH

Dans le local technique de votre régulateur de pH vous trouverez un boîtier. Ce boîtier est relié à une chambre d’analyse, un bidon contenant du pH liquide raccordé à un tuyau d’aspiration et un injecteur du produit avec clapet anti retour relié à la canalisation des refoulements.
A l’aide du boîtier vous pouvez effectuer les réglages nécessaires et retrouver le taux de pH présent dans votre eau.
Généralement, les pompes doseuses sont fournies avec tous les éléments de raccordements indispensables.
Sachez que la sonde pH doit être placée après le filtre et que l’injecteur du produit est situé juste avant le refoulement de la piscine.

L’installation de la pompe doseuse

Tout d’abord, sachez que le volume d’eau de votre piscine déterminera le modèle de pompe dont vous avez besoin. Il existe plusieurs sortes de pompes doseuses :

  • Pompe péristaltique (rotor + galets)
  • Pompe électromagnétique (membrane + clapet entrée/sortie)
  • Électrovanne (électrique + effet venturi) : pas de pompe

Une fois que vous avez trouvé la pompe idéale pour votre bassin, il faut vous attarder sur le dosage du liquide correcteur.
Vous avez le choix entre plusieurs techniques de dosage :

  • Le dosage manuel qui est diffusé durant le temps donné*
  • Aucune correction d’écart entre la valeur cible et la valeur constatée avec le dosage proportionnel
  • Le dosage prédictif est calculé en fonction du volume de la piscine
  • Le dosage séquentiel combine le dosage proportionnel et la prise en compte du volume du bassin et l’arrêt de diffusion du produit correcteur.

Nous vous conseillons le dosage séquentiel ou le dosage proportionnel.

Lorsque le dosage est mis en place et que votre bassin retrouve le bon niveau de pH, la pompe doseuse se met automatiquement en veille. Soit votre pompe doseuse diminuera l’injection à l’approche du bon niveau de pH, soit celle-ci s’arrêtera nette.

Petit conseil : Il est plus judicieux de préférer une sonde placée dans la cellule d’analyse que dans le circuit d’eau même. Effectivement, l’analyse du niveau de pH sera plus précise, votre sonde sera moins abîmée (usure par frottements, déchets dans le circuit de filtration) et la sonde ne sera pas à l’air libre en cas de non fonctionnement de la pompe de filtration.

Voici d’autres particularités et avantages d’un régulateur pH :

Débit très élevé de la pompe
Contre pression maximum de la ponction d’eau du système de filtration vers le régulateur
Dosage pH+ ou/et pH-
Mesure et régulation en fonction de la température de l’eau
Alarme de niveau de produit correcteur (ou alarme de fin de bidon)
Alarme de débit (capteur de débit)
Alarme valeur de mesure/surdosage
Plage de mesure du pH
Étalonnage manuel, semi-automatique ou automatique de la sonde
Type d’affichage : LCD, LED, échelle lumineuse
Modalité de réglage des valeurs pH+ et pH- à ne pas dépasser : potentiomètre, touches +/- ou clavier
Consommation électrique de l’appareil
Garantie de l’appareil
Garantie de la sonde

Pour conclure, grâce à un régulateur, vous n’aurez plus à vous embêter à corriger le niveau de pH. Le régulateur s’occupera de vérifier le niveau de pH, de le modifier en cas de besoin et de vous prévenir en cas de soucis (bidon de produit correcteur vide, etc…) à l’aide d’une alarme.

Cet appareil vous facilitera la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *